ATHENA21.ORG

Géopoli­tique et développe­ment durable

icone mail

Le blog de Ben Cramer, jour­nal­iste polémologue

12 Avr 2017
Manger bio, une démarche pacifique

Tan­dis que les indi­ca­teurs du bio français sont passés au vert, les indi­ca­teurs du dérè­gle­ment géopoli­tique sont au rouge. Et alors ? Quel rap­port ? En quoi le traite­ment de notre terre nourri­cière (1) peut-​il intéresser la polé­molo­gie ?
A l’heure où le monde va mal, la quête d’une ali­men­ta­tion de qual­ité dépasse notre souci (légitime) de sauve­g­arder notre ‘petite santé’. Dans une vision plus large, cette quête rejoint celle de résis­ter au n’importe-quoi que pro­pose une société branchée sur le quan­ti­tatif, refuser de se con­duire en pré­da­teur, penser à ce que nous pou­vons appren­dre de la nature plutôt qu’à [ … ]

L’exception françaiselire la suite…
06 Avr 2017
Présidentielles : le ‘vivre ensemble’ avec la bombe

Même si la guerre fait moins rêver les foules que la paix, même si le chemin vers l’Elysée est un chemin de croix, et pas unique­ment pour Fil­lon, tous les pré­ten­dants (ou presque) ont bien d’autres chats à fou­et­ter que le désarme­ment.
Marine Le Pen veut désarmer Macron. Hamon peine à désarmer Mélen­chon. Mais pour le reste ? Nos candidats-​vedettes ne pré­conisent pas la crois­sance zéro des efforts mil­i­taires. Ceux qui nous promet­tent le ‘change­ment’ ou ‘l’alternance’ ont la fâcheuse manie de se référer aux principes trop clas­siques de la dis­sua­sion nucléaire, alors que ceux-​ci furent conçus durant la guerre froide et ne se justifient [ … ]

Pro­pos désar­mants et paci­fisteslire la suite…
26 Mar 2017
Bruno Barrillot en quête de paix et de vérité

Bruno Bar­ril­lot, né le 9 avril 1940 à Lyon, a rendu son dernier souf­fle à l’hôpital du Taaone des suites d’une longue mal­adie. Comme le titre ‘TahitiNews’ le 26 mars : ‘Un homme de paix et de jus­tice vient de nous quit­ter’.
Ce com­bat­tant pour la jus­tice, la paix et…la vérité a eu un sacré par­cours ! Du groupe ‘Objec­tions en monde rural’ qu’il accom­pa­gna alors comme aumônier du MRJC (Mou­ve­ment rural de la jeunesse chré­ti­enne) ; à ce ren­voi col­lec­tif de papiers mil­i­taires auquel il par­tic­ipa en 1978 pour mar­quer son engage­ment aux côtés des objecteurs de con­science en proie à la répression….jusqu’à son poste de délégué [ … ]

Lanceurs d’alertelire la suite…
24 Mar 2017
Le cercle vicieux de la course aux armements

Don­ald Trump vient d’annoncer l’augmentation des dépenses mil­i­taires, actuelle­ment de 600 mil­liards de dol­lars, de 9%, soit 54 mil­liards de dol­lars sup­plé­men­taires.
Dans son dernier dis­cours sur l’état de l’Union en jan­vier 1961, le prési­dent et ex-​général Eisen­hower dénonçait l’importance du com­plexe militaro-​industriel sur la déter­mi­na­tion de la poli­tique étrangère des États-​Unis. Le débat de la cam­pagne élec­torale entre Nixon et Kennedy por­tait en effet sur le fameux ‘mis­sile gap’, fossé qui, selon Kennedy, don­nait une avance à l’URSS en ter­mes de nom­bre de mis­siles. C’est donc sur la base d’informations erronées [ … ]

Décrois­sance mil­i­tairelire la suite…
16 Mar 2017
Sortir du nucléaire, OK, mais où est la sortie ?

Aban­don­ner (pro­gres­sive­ment) le nucléaire civil sans vouloir ‘se passer’ du nucléaire mil­i­taire, est-​ce bien raisonnable ? Dans la mesure où le nucléaire peut se décliner comme un outil (car­bu­rant) sur le plan énergé­tique, ou/​et comme une muni­tion dans le cadre d’une stratégie de défense, tout can­di­dat à la prési­den­tielle n’a pas droit à l’erreur…
Les dizaines de cathé­drales en béton qui meublent notre paysage n’auraient pas été édi­fiées sans la témérité des archi­tectes de la force de frappe. D’ailleurs, si le nucléaire civil n’était pas une retombée du mil­i­taire, nul ne soupçonnerait [ … ]

Pro­pos désar­mants et paci­fisteslire la suite…
04 Mar 2017
Les Suédois reprennent du service

La Bel­gique (1992), les Pays-​Bas (1996), le Por­tu­gal en 1999, l’Italie en 2005, la France, l’Espagne (2011), l’Allemagne, ont renoncé à l’armée de con­scrip­tion en imi­tant les Bri­tan­niques qui se sont con­ver­tis à l’armée de métier dès 1957 puis en 1963 ; et les Etats-​Unis ont préféré s’y résoudre après la guerre du Vietnam…Mais la Suisse, l’Autriche, le Dane­mark, la Fin­lande, la Norvège, (avec une durée de ser­vice uni­sexe de 12 mois), tien­nent bon. La Suède qui avait aban­donné la con­scrip­tion en 2010, y revient. Alors, la pro­fes­sion­nal­i­sa­tion est-​elle un gage de moder­nité ? D’efficacité ? Même si les armées mercenaires [ … ]

Bonnes nou­velleslire la suite…
28 Fév 2017
Etats-Unis : in weapons we trust!

«Les pays peu­vent, ainsi que l’histoire l’a déjà démon­tré, être détru­its de mul­ti­ples façons. L’une d’elles con­siste à se lancer dés­espéré­ment dans une course aux arme­ments» (déc­la­ra­tion de Peter Naray, ambas­sadeur de Hon­grie auprès de la Con­férence du Désarme­ment, Genève, le 7 sep­tem­bre 1999).
S’il est de bon ton de se lamenter sur l’épuisement des matières pre­mières, l’épuisement des États de plus en plus en fail­lite, l’épuisement de l’empire (cf. Paul Kennedy, Nais­sance et Déclin des grandes puis­sances – Payot, Paris, 1989), l’épuisement de la puis­sance tout court [ … ]

Décrois­sance mil­i­tairelire la suite…
24 Fév 2017
Présidentielles 2017 : Yes, We should!

Un pro­gramme prési­den­tiel qui ferait l’impasse sur les enjeux inter­na­tionaux serait aussi dénué de sens qu’une mai­son sans fenêtres, qu’un cav­a­lier sans mon­ture.
S’il est nor­mal et, bien sûr, néces­saire que les can­di­dats à la prési­dence de la République for­mu­lent leur pro­gramme en matière économique et sociale, âge de la retraite, nom­bre de fonc­tion­naires, durée du tra­vail, fis­cal­ité, min­ima soci­aux, il est assez sur­prenant qu’ils n’aient rien à dire ou presque sur ce qui est pour­tant de la com­pé­tence exclu­sive et essen­tielle du Prési­dent en vertu de l’article 15 de la Con­sti­tu­tion : ‘Le prési­dent de la République est le chef des [ … ]

Pro­pos désar­mants et paci­fisteslire la suite…
22 Fév 2017
The Pentagon's Carbon Bootprint

The Pen­ta­gon occu­pies 6,000 bases in the US and more than 1,000 bases (the exact num­ber is dis­puted) in 60-​plus for­eign coun­tries. Accord­ing to its FY 2010 Base Struc­ture Report, the Pentagon’s global empire includes more than 539,000 facil­i­ties at 5,000 sites cov­er­ing more than 28 mil­lion acres.
The Pen­ta­gon has admit­ted to burn­ing 350,000 bar­rels of oil a day (only 35 coun­tries in the world con­sume more) but that doesn’t include oil burned by con­trac­tors and weapons sup­pli­ers. It does, how­ever, include pro­vid­ing fuel for more than 28,000 armored vehi­cles, thou­sands of heli­copters, hun­dreds of jet fight­ers and bombers and vast fleets of Navy ves­sels. The Air Force accounts for about half of the Pentagon’s oper­a­tional energy con­sump­tion, fol­lowed by the Navy (33%) and Army (15%). In 2012, [ … ]

In Eng­lishlire la suite…
21 Fév 2017
Le SIPRI dépassé par la soif de militarisation

Sig­mar Gabriel, le nou­veau min­istre alle­mand des Affaires étrangères, déclare ces jours-​ci : «Je ne suis pas opposé à l’objectif des 2%, (du PIB con­sacré à la défense) mais atten­tion, prévient-​il, ‘à ne pas retomber dans le piège d’une course aux arme­ments’. Le min­istre s’interroge à cette occa­sion sur la sit­u­a­tion des Etats comme la Grèce, ce pays de 11 mil­lions d’habitants qui dépense beau­coup pour son armée (plus de 2% de son PIB et non plus 6% comme dans les années 80). On le com­prend : il pos­sède davan­tage de chars (1.300 tanks dont 170 «Leop­ard 2″ alle­mands) que l’Allemagne ou la Grande-​Bretagne, cinq fois plus que la France, et [ … ]

Décrois­sance mil­i­tairelire la suite…