ATHENA21.ORG

Géopolitique et développement durable

logo athena

le-telephone-rouge

Le téléphone est un moyen de communication classique mais pas désuet. C'est tout un symbole. Peut-on dire que son usage est proportionnel à l'importance qu'un Etat s'attribue ? Lorsque le général de Gaulle, en 1966, se rend en visite officielle à Moscou, il ramène dans ses bagages l'assurance de contrats commerciaux, de grands projets spatiaux et surtout la mise en place d'un 'téléphone rouge' entre le Kremlin et l'Elysée. Peu importe qu'il ne soit pas rouge : les boîtes noires des aéronefs ne sont pas noires.
L'important, c'est qu'il perdure dans l'imaginaire de tous ceux qui risquent de franchir la ligne rouge....


Lorsque les Etats-Unis envisagent d'instaurer une 'comm' directe sous forme de "téléphone rouge" avec les autorités militaires de l'Iran, les mollahs doivent se dire qu'on les prend enfin au sérieux quand le thermomètre politico-militaire grimpe dans le Golfe dit persique. Lorsque la Corée du Nord annonce qu'elle coupe son téléphone avec son voisin du Sud, çà signifie au moins qu'il y en avait un, depuis 1971 d'ailleurs ! Ce qui représente un exploit pour deux Etats qui n'ont pas de relations diplomatiques ! Kim Jong-Un joue aux abonnés absents, le temps d'une crise mais, en réalité, la ligne qui appartient à la Croix-Rouge passe par le village frontalier de Panmunjom, surnommé "le village de la paix".
Durant la guerre froide, le branchement d'un téléphone ou télétype entre Washington et Moscou fut quasiment un signe de détente, d'apaisement. Il fut d'ailleurs rafistolé à partir de la crise des fusées en 1963.
En 2007, un téléphone rouge a été installé entre les états-majors chinois et étatsuniens. Les autorités de Tokyo viennent de faire savoir qu'elles espéraient ouvrir une ligne spéciale avec les Chinois, - ne coupez pas ! - afin de s'épargner quelques malentendus, grâce à un "mécanisme de communication maritime" entre les responsables militaires des deux pays. Entre Pékin et Delhi ? Rien. Même pas de répondeur. 

 BC - juin 2013