ATHENA21.ORG

Géopolitique et développement durable

logo athena

republique-SNIFBricoler des missiles mer-sol balistiques ne viole aucun traité. S'entraîner dans les eaux internationales avec des fusées désarmées, donc sans leurs munitions nucléaires, n'est interdit à personne ou...presque. Le missile M51 qui a fait 'pschitt' le 5 mai n'est pas une exception française. La preuve ? Les Russes ont subi 6 échecs avec leur 'Boulava'. Seulement voilà : l'échec déshonore notre 'dissuasion' sanctuarisée par le tout nouveau Livre Blanc.


Tandis que l'enquête est en cours, les gars de Guilvinec sont privés de la pêche à la langoustine sur une zone 900km2 au large de Penmarc'h. Consigne de la marine, missionnée pour protéger la population civile et ignorer les tonnes de produits toxiques, issus de la poudre de propergol, qui vont se balader dans l'atmosphère.
Heureusement, il n'y a pas eu atteinte au moral de l'entreprise Astrium, le maître d'œuvre et champion de nos aventures spatiales. Sur son site internet, Astrium vante les exploits de 'son' missile de nouvelle génération . La Délégation Générale de l'Armement (DGA) est moins triomphaliste. Et pour cause : Pour soutirer plus de 8 milliards au budget de la Nation, elle a fait croire qu'un sous-marin qui 'évolue' en plongée entre Mayotte, la Réunion et les Seychelles ne peut pas 'cibler' tout l'Asie... avec son missile M45. Il lui fallait donc à tout prix un gadget plus performant, d'une rallonge de 3000 km de portée que ne peut offrir que le M51 ! Avec cette publicité mensongère, on regrettera que la DGA ne soit pas programmée à l'autodestruction en cas d'erreur de 'trajectoire', contrairement au missile.
Les armes nucléaires sont les meilleures armes pour infliger des pertes à son propre camp. On ne le répète jamais assez.