ATHENA21.ORG

Géopolitique et développement durable

logo athena

shortcut big peace doves moUn monument dédié "aux 20 000 pigeons morts pour la patrie" existe. Il se trouve à Lille, à l'entrée du parc zoologique. Erigé en 1936, il honore la mémoire de tous ces chers coulons, auxiliaires anonymes de nos braves soldats et qui se sont sacrifiés contre leur gré durant la Grande Guerre. Des héros inconnus. En tout cas peu reconnus, bien qu'ils aient fait leurs preuves. Parmi eux, le fameux pigeon-soldat 'Le Vaillant', matricule 787.15, en mission le 4 juin 1916. Il est devenu célèbre pour avoir transmis, à son plumage défendant, un 'S.O.S'. suite à une attaque chimique lors du siège de Verdun . Ce fut sa dernière mission puisqu'il va rejoindre mourant son pigeonnier. Maigre consolation: Le Vaillant sera cité à l'Ordre de la Nation. Un fac-similé de cette distinction est toujours visible au colombier militaire du Mont-Valérien, la seule et unique unité en Europe qui a résisté à l'usure du temps, survécu aux délires de la modernité et qui nourrit et dresse encore 150 'pensionnaires'.


A l'heure des commémorations, faut se rappeler que les troupes Allemandes se méfient comme de la peste de ces bestioles, les ancêtres de l'avion espion U2 américain, abattu en 1960 par les Soviétiques. Dès 1914, ordre est donné aux civils de remettre 'à l'autorité militaire la plus proche' leurs pigeons domestiques et tout contrevenant est passible de la peine de mort. Plusieurs coulonneux paieront de leur vie leur refus de se séparer de leur volaille de compagnie. C'est pourquoi le monument de Lille - qui symbolise la paix dans une nuée d'oiseaux - rend aussi hommage à tous ces colombophiles fusillés par l'ennemi pour avoir détenu des pigeons-voyageurs.
pigeon-voyageur-LilleEt Demain ? En cas de conflit armé, en cas de catastrophe majeure style Fukushima, nos militaires ont sûrement quelques raisons de ne pas snober les 20 000 colombophiles amateurs que compte l'Hexagone. En cas de rupture de liaisons téléphoniques, radios, informatiques et électriques, les câbles sous-marins d'internet et des satellites de communication ne feront pas l'affaire. Aux dernières nouvelles, notre ministre de la défense Jean-Yves Le Drian s'est penché sur la question. Il a confirmé que ce dispositif latent était 'stratégique' pour la sécurité du territoire. C'est vrai qu'à l'heure des restrictions budgétaires, où tout militaire se sent plumé, un pigeon-voyageur est moins cher qu' un drone.

B.C.

in 'Charlie-Hebdo', n° 1115, 27 Novembre 2013, sous le titre 14-18 - Hommage aux pigeons.