ATHENA21.ORG

Géopolitique et développement durable

icone mail

 

au moins 21 raisons de le parcourir

    1. Athena, déesse de la Guerre et de la Sagesse, protectrice de la Cité, de la vie civilisée, de l'artisanat et de l'agriculture, n'aimait pas les batailles. Elle préférait mettre fin aux querelles par des moyens pacifiques.
    2. Son animal consacré est la chouette, qui symbolise (à mes yeux) le lanceur d'alerte. Les lanceurs d'alerte trouvent aussi un écho, voire des relais auprès d'instituts indépendants, comme l'International Network of Engineers and Scientists for Global Responsability (INES), mobilisé en faveur du démantèlement des armes nucléaires.
    3. La guerre exerce une action intrinsèquement destructrice sur le développement durable, comme le rappelle la Charte de Rio dans son principe 24.
    4. Selon le principe 25 de cette même Charte de Rio, la paix, le développement et la protection de l'environnement sont interdépendants et indissociables.
    5. Le chapitre 11 du rapport de la Commission mondiale sur l'environnement et le développement ('Notre Avenir à Tous' ou rapport Brundtland) qui traite de paix, sécurité, développement et environnement mérite d'être pris en compte, développé et enseigné.
    6. Traquer le monde des armes et tendre vers le pacifisme n'est pas incompatible. Pas plus incompatible que de fréquenter les malades lorsqu'on est médecin.
    7. La polémologie va de pair avec la peace research ou l'irénologie.
    8. Selon l'idée du modèle sociétal qu'on veut promouvoir, on penche vers telle ou telle option (s) en matière de défense et de sécurité. De quoi alimenter la réflexion du polémologue.
    9. Tenter de comprendre pourquoi un citoyen des Etats-Unis peut être amené à considérer que le Pentagone représente la plus grande menace à sa propre sécurité. Une autre réflexion qui inspire la polémologie.
    10. Garder à l'esprit (enrichi à souhait) que le nucléaire n'est pas seulement une arme, pas seulement un outil, ni la résultante de quelques matières fissiles ; c'est d'abord une manière de penser. Une conception du monde.
    11. S'ils sont nombreux à croire que le pouvoir est au bout de l'atome, qu'un kit du style « do it yourself pour l'auto-destruction » est nécessaire pour accéder à la « modernité », une quinzaine d'Etats ont renoncé à leur aventure nucléaire militaire.
    12. Les militaires sont parfois lucides et leur parole mérite d'êre relayée. A la fin de son mandat, le président Eisenhower fit observer que 'chaque canon fabriqué, chaque navire de guerre mis à flot, chaque fusée lancée représernte, en dernière analyse, un vol commis au préjudice de ceux qui ont faim et ne sont pas nourris, de ceux qui ont froid et ne sont pas vêtus'.
    13. Mon chiffre fétiche est le 13 : C'est d'ailleurs au chapitre 13 du Petit Prince qu'on peut lire sa rencontre et son dialogue avec le businessmann. « Et que fais-tu de ces cent cinquante millions d'étoiles ? » Toujours utile pour comprendre la logique de ceux qui sont prêts à investir des milliards dans des gadgets qui les dépassent.
    14. L'auteur de la célèbre phrase « Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste» est Kenneth (Ewert) Boulding (1910-1993). Cet économiste et politologue anglo-américain (quaker), cité par les écologistes, fait paraître dès 1962 un ouvrage en relation avec la polémologie. Il peut être considéré comme l'un des «pères de cette recherche»1, selon l'expression et le jugement d'Ivo Rens, le fondateur du GIPRI à Genève.
    15. Se préoccuper de « sécurité écologique », c'est aussi évaluer l'impact environnemental des systèmes d'armes, de la militarisation de l'économie et des opérations menées par les forces armées en 'temps de paix' comme en temps de guerre.
    16. Se préoccuper de 'sécurité écologique', c'est aussi évaluer l'impact de l'accaparement des sous-sols pour en extraire les minerais stratégiques ; sachant que la fabrication de chaque avion de combat américain, par exemple, nécessite plus d'une demi-tonne de cobalt (de RDC ?). Extorsion et détournement de richesses dans le cadre de la répartition inégale de la menace de mort ...
    17. Les enjeux du Développement Durable sont des enjeux de guerre et de paix, même si le Protocole de Kyoto a fait l'impasse sur les activités militaires.
    18. Faire connaître et ranimer ou actualiser la convention ENMOD s'impose, n'en déplaise à  "l'exception française". La journée internationale de l'interdiction d'utiliser l'environnement à des fins militaires, le 6 novembre, est moins connue que le 8 mars, moins célébrée que le 1er mai, mais elle existe. 
    19. Prendre en compte la crise que vit l'institution militaire. Ceux qui l'applaudissent oublient que les moyens mis en oeuvre doivent être proportionnels aux périls à combattre ; et que les retombées du recours aux armes, les dégâts occasionnés ne doivent pas être supérieurs à ceux que l'on veut ou prétend éviter. 
    20. « Signer des traités de paix n'aura plus grand sens quand toutes les terres émergées seront désertiques et les océans stériles » écrivit l'ancien directeur général de l'UNESCO Federico Mayor.
    21. La prolifération est un mot qui n'existait pas dans les années 50 et 60. On parlait alors de 'dissémination des armes atomiques'. Aujourd'hui, on pointe du doigt des Etats 'proliférants'. De quoi vite sortir un dictionnaire des idées qui polluent le monde (cf. lexique).

 

P.S. - This English webpage is under development, and we hope to have a more updated version soon.

 

 


 1 Cf. La recherche de la paix et son double, Genève 2002